Le pain bénit du silence - Evelyne JONAS

19,24 €
TTC

Ce récit décrit dans la période révolutionnaire 1789 /1794, la vie dans cette région frontalière sous la menace permanente des troupes prussiennes et particulièrement perturbée par la querelle religieuse quant au statut du Clergé.

Quantité

Dans les Trois Evêchés, comme dans celui de Trèves, "Le pain bénit du silence" retrace la vie difficile et laborieuse de la population prise dans la tourmente révolutionnaire. La Prusse, avec l'appui des émigrés royalistes, s'apprête à envahir le pays exsangue, danger omniprésent qui avive les tensions, où chacun épie l'autre. Les habitants, tributaires des saisons, se battent quant à eux quotidiennement pour assumer dans cette situation périlleuse les travaux des champs, conditionnant une récolte fructueuse, source du pain bénit, gage de leur survie. Dans ce contexte ils soutiennent massivement les prêtres réfractaires qui, au risque de leur vie, refusent de prêter allégeance à la Constitution Civile du Clergé. A la croisée d'une période charnière, à cheval sur deux siècles, ce récit historique romancé relate le combat du jeune Gusti, muet de naissance, élevé par ses oncles et grand-père qui le protègent de l'hostilité et des moqueries, pour s'affirmer malgré son handicap et se hisser à la fonction de Maître du Moulin ! Au milieu des rivalités, de la haine, des mensonges et des secrets gardés si longtemps, l'enfant réussira-t-il à faire reconnaître ses droits ? Après "La moisson des humbles" qui entraînait le lecteur dans les méandres de l'avant Révolution, le présent récit nous fait revivre les tribulations de la génération suivante.

JONAS Evelyne