search

Une passion jusqu'au ciel - Niel et Koechlin ou le premier brevet féminin sur monoplan- Philippe BUSCH

18,96 €
TTC

L'épopée de Marie-Ange Denieul, connue sous le nom d'emprunt de Marthe Niel, qui est la seule femme à intégrer l'école de pilotage de Paul Koechlin, devenu son époux en 1915. Elle obtient son brevet de pilote en août 1910, le premier pour une femme sur monoplan, et multiplie les exhibitions en meetings. La Première Guerre mondiale met un terme à sa carrière.

Quantité

100% secure payments

Rien ne prédisposait Marie-Ange Denieul, huitième d'une fratrie de dix enfants d'une modeste famille d'un petit hameau de la forêt de Brocéliande, à devenir une pionnière de l'Aviation d'avant 1914. A l'époque où biplans et monoplans rivalisaient d'audace sur les pistes en herbe au gré des aléas climatiques, c'est sous un nom d'emprunt : Marthe Niel, qu'à 31 ans elle fut la seule femme à intégrer l'école de pilotage de Paul Koechlin à Mourmelon-Le Grand dans la Marne et décrocha le 29 août 1910 le brevet de pilote, enregistré à l'Aéroclub de France sous le numéro 226. Il s'agissait du premier brevet féminin sur monoplan et le second brevet féminin toutes catégories, le premier ayant été délivré le 8 mars 1910 sur biplans à la Baronne de Laroche ! Marthe Niel, qualifiée de "femme oiseau", devint une héroïne de meetings, dont l'avion fut comparé à un "gracieux papillon élargissant ses ailes d'or autour de son corselet". La Grande Guerre mettra un terme à l'aventure aérienne de la seconde pilote brevetée française, Paul Koechlin décédant de ses blessures suite à un bombardement aérien le 17 août 1916 !